Reflet-portrait 1996

En 1996, Pierre Collin a exploré la question du reflet à travers le portrait de cinq étudiants de l'école supérieure d'art de Cambrai, où il a enseigné dans les années 90. Cette question, il l'avait déjà abordé dans la planche XV d'Un Anneau dans la chaîne et  dans un autre livre Visages-miroirs. 

Le dédoublement dans le miroir le fascine, l'éclat du cuivre et la déformation de la plaque donne une alchimie particulière entre le sujet et son reflet, il s'agit là encore de faire basculer le regard de l'emmener ailleurs vers des territoires non conformes. Cette série a obtenu le grand prix de la biennale de Saint-Maur en 1997, et a été présentée récemment dans le cadre de l'exposition Miroirs au Louvre-Lens en 2017.

Pascal, reflet-portrait, 1996, 1er état, héliogravure retravaillée, grattage et pointe sèche, 40 x 30 cm

Pascal, reflet-portrait, 1996, eau-forte au trait, 40 x 30 cm

Cedric, reflet-portrait, 1996, 1er état, héliogravure retravaillée à l'acide et à la pointe sèche, 40 x 30 cm

Julie, reflet-portrait, 1996-1997, 1er état, héliogravure retravaillée, grattage et pointe sèche, 40 x 30 cm

Cedric, reflet-portrait, 1996, 2 éme état, héliogravure retravaillée à l'acide et à la pointe sèche, 40 x 30 cm

Julie, reflet-portrait, 1996-1997, 5 ème état, héliogravure retravaillée, grattage et pointe sèche, 40 x 30 cm

© 2018, Pierre COLLIN